Pourquoi boire le vin dans un verre à pied ?

La consommation du vin est une pratique qui s’accompagne d’un ensemble de traditions qu’il est important de suivre. Parmi celles-ci, on peut faire mention de l’utilisation du verre à pied pour boire le vin. La signification d’une telle pratique peut ne pas être évidente, ce qui rend intéressant de se pencher sur la raison.

Les verres à pied sont récents

Bien que le vin soit une boisson dont la qualité en France contribue parmi ce qui fait la fierté du pays, certaines de ses traditions sont relativement récentes. Ainsi, avant la fin des années 1600, l’utilisation du verre à pied n’était pas autant courante. Aussi, tout contenant était bon pour boire du vin tout au long de l’histoire, à savoir :

  • Le verre
  • Le gobelet
  • La coupe

Dépendamment du cercle social, on aura pourtant recherché une alternative plus noble pour les boissons. Ainsi, chez les nobles français, le vin se buvait surtout dans des verres, qui sont en circulation depuis des millénaires dans l’occident.

Les coupes en métal sont également un recours favorisé, bien que souvent utilisé surtout pour les grandes occasions. Les verres à pied se présentent par ailleurs comme un compromis entre la coupe et le verre normal. Il se compose de matériaux comme le cristal, et inclut un piédestal, pareillement à la coupe.

Historiquement pour éviter les poisons

Vers 1679 et 1682, il y a eu ce que l’on appelle l’affaire des poisons. Au cours de celle-ci, des membres de la cour royale ont été sujets à des tentatives d’empoisonnement. Il est trop facile d’ajouter du poison à une boisson si celle-ci est dans un verre normal. En effet, il faut simplement que la main puisse accéder au rebord, ce qui permet de verser un tel poison sans se faire remarquer.

Le verre à pied s’est présenté comme une bonne solution face à cela. En premier lieu, il est possible de voir le contenu du verre, et si la couleur est anormale, on ne manquera pas de le voir. Ensuite, la main ne touche pas du tout le bord du verre. Au lieu de cela, le serveur va donner le verre par le pied. S’il essaie d’accéder au bord d’un verre à pied, cela va paraître suspect. Par ailleurs, les tentatives d’empoisonnement ont drastiquement diminué.

Pour mieux gérer la température du vin

Le verre à pied s’est trouvé une autre application pratique au fil du temps. Notamment, avec un verre, la main est en contact direct avec le corps du contenant à boire. L’un des effets de cela est que le vin est légèrement chauffé par la température de la main. Pour les vins de qualité, cela peut légèrement affecter le goût.

Utiliser un verre à pied permet de passer outre ce problème. Ici, la main n’est pas en contact direct avec le corps du contenant. Aussi, votre vin conserve tout son goût naturel. C’est d’ailleurs une des raisons qui font que le verre à pied s’est imposé dans les compétitions professionnelles de dégustation vinicole.