Comment installer son poêle a granule ?

La mise en place d’un poêle à granulés s’avère plus complexe et est régie par la norme DTU 24.1. Cependant, la plupart des propriétaires font intervenir des professionnels afin d’assurer l’installation. Toutefois, il se peut que vous n’ayez pas la possibilité d’en engager un, quelle que soit la raison.

Les distances de sécurité

Le premier point clé à tenir compte constitue l’emplacement du poêle à granulés. En général, il ne peut pas être installé à l’intérieur d’une chambre à coucher ou d’un volume trop petit. En principe, la pièce doit avoir plus de 20m3 de volume afin de pouvoir y installer un poêle à granulés. Toutefois, la cohérence varie en fonction de la puissance de votre appareil.

Par ailleurs, vous devez également vous assurer que le support est suffisamment solide. La masse de l’appareil varie de 70 à 250 kg. Ceux qui disposent d’un manteau accumulateur pèsent plus lourds. Afin de garantir le bon refroidissement de votre appareil, il est essentiel d’écarter tous les obstacles.

En tenant compte des matériaux comestibles, il est indispensable de consulter un professionnel afin de respecter les distances de sécurité. Sur ce site-là, vous pouvez profiter des meilleurs poêles à granulés et des conseils très pratiques.

L’arrivée d’air

À l’égard de la consommation d’air, ce système requiert de l’oxygène afin d’assurer la combustion des granulés. Cependant, on estime environ 50 m3/h pour une pièce de 20 m². Vous devez alors vous assurer que l’approvisionnement en air soit suffisant, quelle que soit la manière.

Dans cette optique, il faut à tout prix éviter la création de l’arrivée d’air. Cela concerne particulièrement les maisons anciennes. L’arrivée indirecte constitue une solution intermédiaire et cela nécessite le perçage d’une ouverture de 80 mm de diamètre, idéalement derrière l’appareil.

En effet, la solution la plus recommandée est l’arrivée d’air direct. Il s’agit de la création d’une liaison directe de l’appareil à l’air extérieur. Cependant, utilisez un tuyau flexible, dont le diamètre est entre 50 et 80 mm. Malgré cela, il existe une limitation de longueur (5 m) et vous devez choisir le parcours le plus direct. Ainsi, l’appareil ne dépend pas de l’air ambiant.

La mise en place sur un conduit existant

La majorité des modèles de poêles à granulés peuvent se raccorder avec un diamètre de 80 mm. Néanmoins, il en existe en 100 mm et en 150 mm pour les poêles mixtes. Toutefois, cela varie également en fonction de la hauteur. Un diamètre de 80 mm doit augmenter à 100 mm après les cinq mètres de hauteur.

En matière d’étanchéité, il est essentiel de miser sur les joints qui se situent entre les tubages. Cela nécessite quand même des contrôles réguliers afin d’assurer une bonne étanchéité. Lorsque vous apercevez de la fumée qui se répartit dans la pièce, il s’agit d’une alerte d’un défaut d’étanchéité.

En ce qui concerne le conduit de raccordement au plafond, plus il est droit, mieux c’est. Si vous comptez changer de direction, vous devrez éviter les angles vifs. Pour le conduit des fumées, le nombre maximal de coudes à 45° est de deux.