Comment choisir son volet roulant ?

Un volet roulant est bien plus moderne qu’un volet battant, certes, mais ses qualités ne s’arrêtent pas à l’esthétique. Il est plus sécuritaire, plus facile à utiliser et bien plus pratique. Si vous avez décidé de changer de fenêtre et d’ajouter des volets roulants, le choix ne doit pas être anodin. Il doit respecter quelques étapes.

Quels types de matériaux choisir ?

Les volets roulants peuvent être en bois, en aluminium ou en PVC. Explications :

  • du bois : très esthétique, un volet roulant en bois est surtout choisi lorsque vous souhaitez garder un peu d’authenticité dans votre demeure. Évidemment, ils sont plus rares et plus chers. Mais l’isolation est parfaite autant pour les sons que le froid ou la chaleur. 
  • de l’aluminium : Tout aussi design sur les volets en bois, ceux en aluminium sont également plus faciles à entretenir et sont bien résistants. Ils sont souvent inoxydables et donc durables. Vous avez autant de choix possible concernant la couleur, mais surtout une excellente isolation phonique. La sécurité étant son principal avantage. 
  • du PVC : Excellent isolant pour le froid et la chaleur, le PVC est surtout utile si vous habitez dans des régions glaciales ou trop chaudes. Et heureusement, il est très facile à nettoyer et n’est pas conducteur de courant.

Le type de motorisation

Après avoir choisi le matériau pour vos volets roulants, vous devriez passer à la motorisation. Sachez que vous pouvez aussi opter pour un modèle dépourvu de moteur comme sur ce site internet. Dans ce dernier cas, vous devriez utiliser une sangle ou un levier pour les ouvrir ou les fermer. Ce qui demande de l’effort et souvent du travail.

Sinon, vous pouvez choisir des modèles électriques, avec fils ou télécommande. Pour les volets filaires, la motorisation vient du fait que l’utilisation est reliée au réseau électrique par un fil. Celui-ci est encastré dans le mur ou dans une goulotte. Si cela est pratique, c’est parce que le risque de panne est moindre. C’est également plus résistant et fiable, et bien sûr plus abordable.

Pour les modèles télécommandables, vous aurez à activer l’ouverture ou la fermeture à distance. Ce type de volet roulant est plus cher, même si la sécurité, la fiabilité et la résistance sont présentes. Il peut s’agir d’un modèle domotisé et connecté, avec programmation à distance. La commande peut se faire avec un Smartphone ou par commande vocale. Il existe aussi des volets télécommandables qui fonctionnent à l’énergie solaire. 

Les normes et les options de vos volets roulants

Les options dépendent de vous, de vos besoins et de vos préférences. Elles sont nombreuses : Wifi, commande vocale, détection d’obstacle, détecteur infrarouge, etc.

Le plus important, ce sont les normes, le label et l’indice IRP. Vos volets roulants doivent être conformes à la norme NF EN 13-659 et à la certification NF 202. Le label VRS doit être affiché sur les volets. Ceci, pour garantir la résistance à une intrusion, la sécurité et le respect de la norme A2P. Enfin, ils doivent respecter l’indice IRP.