Comment savoir si un canapé est confortable ?

Les deux principaux critères qui définissent le confort d’un canapé sont sa densité et sa portance. La densité correspond à la résistance du matériau utilisé pour le dossier et pour l’assise. Un canapé de qualité peut perdre son confort après 10 ans d’utilisation. Comment savoir qu’un canapé est confortable ? La suite dans l’article.

Un canapé réellement confortable

À ce jour, les canapés les plus confortables disposent d’une assise en mousse polyuthérane. Un canapé est réellement confortable quand l’assise se trouve en général entre 50 à 60 cm. Au-delà, votre canapé est moins confortable, car il devient plus difficile de s’y adosser. Au niveau de la hauteur de l’assise, elle doit varier entre 45 et 60 cm. La hauteur du dossier pour assurer le confort nécessaire doit également varier entre 45 et 60 cm. 

Le canapé est plus confortable quand il n’est ni trop petit ni trop grand. Côté profondeur, la moyenne doit varier entre 90cm et 1m. Un retour méridien doit, par exemple, mesurer environ 1,50 m. En général, vous devez compter une distance de 45 cm entre la table basse et votre canapé. Mais cela est suffisant si l’espace ne mesure que 40 cm. S’il s’agit d’un canapé de relaxation, vous devez plutôt compter 50 cm. 

Les points à vérifier

Pour savoir si un canapé est confortable, vous devriez vérifier les points suivants :

  • Les structures : elles sont plus résistantes en hêtre ou en contreplaqué. Les traverses bois doivent être collées et agrafées pour en assurer la solidité.
  • La suspension doit être en ressorts no-sags, plus élastiques que les sangles.  Les suspensions de canapé en sangles sont plus confortables si elles sont longues et entrecroisées.
  • Les coussins :
    • Les plus confortables sont en mousse HR (haute résilience) dont la densité avoisine les 30 kg/m3.
    • Le bull-tex est également résistant et léger.
    • Le semi-duvet ou le duvet plus douillet est apprécié par ceux qui aiment s’enfoncer avec douceur au fond de leur canapé.
  • La densité de la mousse dépend de votre goût. C’est elle qui définit le confort de l’assise.

La norme « NF »

L’un des meilleurs moyens pour qualifier le confort d’un canapé est la vérification de la mention NF (norme française). Il s’agit d’un label qualité que des jurys de professionnels décernent. Les meubles sont testés selon des conditions de vie réelles. Ils sont ainsi soumis à des usures et des pressions répétées. La mention NF affichée sur la fiche technique du canapé est gagée de sécurité et de confort. Si vous recherchez le confort réel dans votre meuble, vérifiez la présence de cette norme avant de passer à la caisse. Cette norme se décline en trois niveaux : la référence, l’exigence et le prestige. La référence renferme la garantie (3 ans), la solidité, la sécurité et la durabilité. L’exigence désigne la garantie (5 ans), le choix du matériau, la qualité d’exécution et de finitions. Le prestige indique la garantie (5 ans) et récompense l’exécution dans les normes de l’art, la richesse des matériaux, les assemblages et l’authenticité.